Actualités

Une rencontre avec les Aumôniers

Dans le cadre de sa mission de servir l’Église du Congo, l’Alliance Biblique du Congo planifie des rencontres d’échanges et de partage avec les Leaders des Églises et les Responsables des départements des églises que nous pensons être concernés par nos projets.

C’est dans cette optique, qu’elle s’est retrouvée le Vendredi 15 Décembre 2017 dans la salle de conférence de l’Armée du Salut du plateau des 15 ans, avec les Aumôniers Nationaux et des  Responsables des Institutions Bibliques chargées de la formation des serviteurs de Dieu, pour une communication sur la guérison des traumatismes et sur la Foi Vient en Écoutant, en vue d’échanger autour desdits projets. Soit quatre Responsables des Institutions Bibliques et trois Aumôniers Nationaux.

A- Présentation de l’Alliance Biblique du Congo

Monsieur Landry Enzonga, a reprécisé la vision et la mission de la structure, tout en introduisant les deux projets : Guérison des traumatismes et Foi Vient en Écoutant, qui ont été retenus pour la circonstance.

B- Communication sur les projets Guérison de traumatismes et Foi Vient en Écoutant

 1- Guérison de traumatismes

La communication sur la guérison des traumatismes a consisté en : L’analyse de la situation :  A ce sujet, il a été fait remarqué aux Aumôniers Nationaux et Responsables des Institutions Bibliques, que le problème de traumatismes est une réalité mondiale, mais  aussi réalité qui n’est pas actuelle pour le Congo, à cause des différentes guerres, des problèmes socio-économiques et bien d’autres,  qui ont favorisé

et nourrit depuis un moment déjà ce fléau. C’est ainsi que de nos jours, plusieurs personnes (Enfants, Hommes, Femmes, jeunes et Vieillards, Travailleurs et Chômeurs, etc.) souffrent des traumatismes sur toute l’étendue du territoire national, dont une bonne partie des personnes sont chrétiennes. Vu le temps que cela a duré avant notre réaction, il ressemble désormais à une gangrène qui ronge notre société, d’où faut-il le prendre à bras le corps  aujourd’hui; pour tant soit peu y remédier ; puisque l’existence des ravages des traumatismes au sein de notre société en général, et dans l’Église en particulier, n’est plus à démontre. Les objectifs de la communication : Sensibiliser pour faire prendre conscience les Aumôniers et les Responsables des Institutions chargées de la formation des serviteurs de Dieu, sur l’existence des traumatismes autour de nous et de ses conséquences fâcheuses, d’une part et de l’existence du programme sur la « Guérison des traumatismes » de l’Alliance Biblique du Congo, d’autre part.

Mai aussi la possibilité de les équiper, dans le but d’une prise en charge efficace dans l’accompagnement des personnes traumatisées.

Choix de l’Alliance Biblique du Congo

Eu égard de ce qui précède, il a été porté à la connaissance des participants, les raisons qui ont motivées l’Alliance Biblique du Congo, à jeter  sur eux son dévolu : Les Responsables des Institutions Bibliques forment les futurs pasteurs, qui sont appelés à être en contact avec les personnes traumatisées. C’est aussi le cas des Aumôniers Nationaux qui sont constamment avec les malades, les prisonniers, les militaires… Qui sont aussi traumatisées.

2- La Foi Vient en Écoutant

Pour cette communication, l’accent a été mis à la prise de conscience, sur le bien fondé du programme, qui est basé sur l’écoute de la Parole de Dieu. Ce bien fondé qui se remarque par l’apport de la Foi Vient en Écoutant à :

* Répondre la Parole de Dieu en tous lieux ( Églises, Hôpitaux , Maisons d’arrêt, Casernes, Institutions Bibliques…) ;

* Aider les personnes analphabètes à interagir avec la Parole de Dieu, et mieux dans sa langue maternelle ou une langue compréhensible ;

* Favoriser l’écoute de la Parole dans les coins reculés de notre pays ;

* Contribuer à la guérison des traumatismes.

En somme, les Aumôniers Nationaux et les Responsables des Institutions Bibliques, ont été amenés à développer un partenariat solide avec l’Alliance Biblique du Congo.  Les participants ont loués la rencontre et ont manifestés leur satisfaction pour les deux projets de l’Alliance Biblique du Congo ;  et attendent la prochaine étape, notamment celle des formations qui ne saurait tardé.

Laisser un commentaire

Please enter your name.
Please enter comment.
catégories
fr_FRFrançais
fr_FRFrançais